• Faiseurs, Faiseuses

    Par La Fabrique de l’industrie, l’UIMM et l’École de Paris du management

    Qui, parmi celles et ceux appelant à un retour du made in France au nom de notre souveraineté industrielle, a seulement déjà vu une usine, sans même parler de la visiter ? Nous connaissons trop mal cet univers dont nous parlons sans cesse. Pour résoudre ce paradoxe, il faut braquer les projecteurs sur des exemples de ce que sont devenus aujourd’hui les métiers du faire.

    La Fabrique de l’industrie, l’UIMM et l’École de Paris du management vous proposent le premier opus d’une publication commune, au format mook, intitulée Faiseurs, Faiseuses. Conçu comme un voyage enthousiaste à la découverte de celles et ceux qui font l’industrie, cet ouvrage répond à un constat sans appel : malgré le consensus post-Covid sur la nécessité de réindustrialiser notre pays, les entreprises ont toujours autant de difficultés à recruter, les usines à être acceptées, les jeunes à envisager ces métiers. Nos choix butent toujours sur les mêmes paradoxes, parce que nous sommes encore le jouet de vieilles représentations : qui, parmi celles et ceux qui se disent sensibles à la noblesse du métier manufacturier, a connu le travail en atelier ? Pas grand monde, en réalité. Pour que ce basculement s’opère, il faut braquer les projecteurs non pas sur des résultats théoriques, mais sur des exemples vivants et incarnés de ce que sont devenus aujourd’hui les “métiers du faire”.

    Sortie en kiosque le 20 janvier 2023.

     

  • Journal n°159 Janvier / Février 2023

    Pour faire un monde

  • Les informaticiens par temps de crise Covid : une autre légion oubliée ?

    Lundi 6 février 2023 | 17h30 - 19h30 Séminaire Transformations numériques et entrepreneuriales

    C’est bien de décréter la vaccination générale, mais encore faut-il pouvoir répondre sans la moindre erreur à des questions élémentaires. Quels vaccins envoyer ? où ? qui a été vacciné ? quand ? et avec quel vaccin ? de quel lot ? La crise sanitaire a mis sous tension non seulement l’hôpital, mais aussi les systèmes d’information du secteur public au sens large, ses personnels, ses organisations, ses pratiques... Comment ce que l’on appelait jadis de manière entendue “l’informatique”, toujours présentée comme incapable de comprendre les demandes ou de livrer dans les temps, a-t-elle pu se transformer en alliée fiable et déterminante ? Les informaticiens de la santé sont-ils les grands oubliés de la crise sanitaire ? Quelles leçons managériales utiles retenir de cette période de tous les extrêmes ? C’est tout l’intérêt du retour d’expérience de la construction du SI vaccination, qui a su pratiquer un hacking organisationnel et une démarche collaborative dont il conviendrait de garder la mémoire.

  • Être précurseur dans la décarbonation des engrais

    Mercredi 8 février 2023 | 9h00 - 11h30 Séminaire Économie et sens

    Fertiberia, groupe familial espagnol leader en Europe des fertilisants et des dérivés de l’ammoniac, est racheté par un fonds en 2020. C’est l’occasion pour lui d’accélérer son internationalisation et de lancer une stratégie novatrice : viser la décarbonation totale de ses productions. Ainsi, pour fabriquer des fertilisants, on utiliserait désormais des énergies décarbonées plutôt que du gaz (il y a du soleil et du vent en Espagne, c’est un atout). Cependant, les produits seront plus chers et les agriculteurs peu enclins à les acheter… sauf si des clients comme Heineken ou McDonald’s continuent d’acheter leurs produits malgré cette augmentation, parce qu’ils améliorent leur bilan carbone, sur lequel ils ont désormais des comptes à rendre. Jean-Luc Pradal présentera les leviers utilisés par l’entreprise pour mener cette stratégie systémique et l’on verra que les transitions sont subtiles et échappent aux discours tranchés qui s’échangent souvent sur les enjeux climatiques.

  • S’il vous plaît… dessine-moi un aéroport durable !

    Lundi 13 février 2023 | 18h00 - 20h00 Séminaire Vie des affaires

    Au même titre que l’hypermarché, l’aéroport est un concept tellement associé à l’explosion du modèle de consommation de masse des années 1970 qu’il faut une bonne dose d’imagination pour concevoir aujourd’hui le futur d’un aéroport qui serait intégré dans ses territoires, qui influencerait positivement et puissamment un écosystème d’acteurs engagés en faveur de la biodiversité, et dont le modèle économique serait complètement repensé comme une plateforme de connectivité responsable. Il faudra aussi une bonne dose d’obstination pour suivre une feuille de route exigeante malgré les innombrables difficultés et d’intelligence de situation pour rester ouvert face à l’inconnu et aux opportunités. Amélie Lummaux témoignera des premières actions d’une transformation à bas bruit qui laisse entrevoir une réinvention de la grande entreprise et sa place dans l’économie et la cité.   

  • Les séances de 2020 à découvrir ou redécouvrir


    Vous pouvez dès à présent télécharger gratuitement tous les comptes rendus des séances de 2020 et des années précédentes. 

    Bonne lecture !

Nos dernières parutions - Tout voir

Management en situation extrême : les secrets d’un homme aux mains d’or


Réussir à redresser une mine que tout le monde croyait condamnée après une succession de tentatives ratées est assez improbable. En faire une championne de la valeur ajoutée et du développement inclusif relève de l’exploit. Réussir cela une dizaine de fois dans sa carrière, au point que même une fois à la retraite, on vienne encore vous chercher, tient du miracle – ou alors d’une science du management en situation extrême qui mérite d’être élucidée. Comment expliquer un tel savoir-faire chez quelqu’un qui n’a pas suivi un cursus officiel de management ? Cela vient-il de la passion de ce docteur en chimie pour la R&D ? Cela vient-il du sens du contact, de l’écoute ou de l’intelligence de situation de cet ancien syndicaliste engagé, habitué dès le plus jeune âge à mobiliser les hommes avec des moyens limités ? Ce partage d’expérience dévoile aussi la part romanesque d’une vie de dirigeant en situation extrême.

La valeur d'une entreprise académique étendue


À l’ère du numérique et des freins à la mobilité internationale, où, quand et comment apprend-on? Plus uniquement en présentiel, mais aussi en distanciel; plus uniquement avec un professeur, mais aussi entre personnes connectées; plus uniquement avec des manuels, mais aussi avec des tutoriels en ligne; plus uniquement ce qui est prévu aux programmes, mais aussi ce qui intéresse personnellement... L’enseignement n’est plus seulement géré par un professeur, il peut aussi l’être par un ensemble de personnes supports (informaticiens, ingénieurs pédagogiques...). Où apprend-on ? Plus uniquement au sein d’une seule institution académique (école, université...), mais également au sein d’espaces numériques élargis (Internet, réseaux sociaux...) qui s’apparentent à des entreprises académiques étendues, tel le Business Science Institute, organisation en réseau spécialisée dans l’organisation internationale d’un doctorat en administration des affaires (DBA).

Nos dernières parutions

Prochaines séances - Tout voir

Être précurseur dans la décarbonation des engrais

Séminaire Économie et sens


Par

S’il vous plaît… dessine-moi un aéroport durable !

Séminaire Vie des affaires


Par

  • Amélie LUMMAUX, Directrice du développement durable et des affaires publiques, ADP
Armor Group, la réinvention au pas de course d'une entreprise centenaire

Séminaire Aventures industrielles


Par

La culture, transformatrice des territoires ? L’expérience hors normes de Marseille-Provence 2013

Séminaire Création


Par

  • Claire ANDRIES, Ancienne directrice de projets sur Marseille-Provence 2013, directrice générale, Groupe SOS Culture

Accéder à l'agenda

Le journal

Pour faire un monde

  • -

N°159 | Janvier / Février 2023

Consulter les anciens numéros

Ouvrages

Faiseurs, Faiseuses

  • -

Par La Fabrique de l’industrie, l’UIMM et l’École de Paris du management

Qui, parmi celles et ceux appelant à un retour du made in France au nom de notre souveraineté industrielle, a seulement déjà vu une usine, sans même parler de la visiter ? Nous connaissons trop mal cet univers dont nous parlons sans cesse. Pour résoudre ce paradoxe, il faut braquer les projecteurs sur des exemples de ce que sont devenus aujourd’hui les métiers du faire.

La Fabrique de l’industrie, l’UIMM et l’École de Paris du management vous proposent le premier opus d’une publication commune, au format mook, intitulée Faiseurs, Faiseuses. Conçu comme un voyage enthousiaste à la découverte de celles et ceux qui font l’industrie, cet ouvrage répond à un constat sans appel : malgré le consensus post-Covid sur la nécessité de réindustrialiser notre pays, les entreprises ont toujours autant de difficultés à recruter, les usines à être acceptées, les jeunes à envisager ces métiers. Nos choix butent toujours sur les mêmes paradoxes, parce que nous sommes encore le jouet de vieilles représentations : qui, parmi celles et ceux qui se disent sensibles à la noblesse du métier manufacturier, a connu le travail en atelier ? Pas grand monde, en réalité. Pour que ce basculement s’opère, il faut braquer les projecteurs non pas sur des résultats théoriques, mais sur des exemples vivants et incarnés de ce que sont devenus aujourd’hui les “métiers du faire”.

Sortie en kiosque le 20 janvier 2023.

 

Ouvrages

Prise de parole

1920 orateurs sont intervenus depuis la création des séances de l'École de Paris. Voici un aperçu de nos prochains invités :

Jean-Luc PRADAL

Directeur général de Fertiberia France

8 février 2023

Être précurseur dans la décarbonation des engrais

Amélie LUMMAUX

Directrice du développement durable et des affaires publiques, Groupe ADP

13 février 2023

S’il vous plaît… dessine-moi un aéroport durable !

Hubert de BOISREDON

Président-directeur général d’Armor Group

15 février 2023

Armor Group, la réinvention au pas de course d'une entreprise centenaire

Claire ANDRIES

Ancienne directrice de projets sur Marseille-Provence 2013, directrice générale, Groupe SOS Culture

16 février 2023

La culture, transformatrice des territoires ? L’expérience hors normes de Marseille-Provence 2013

Jean-Claude GALLET

Ancien commandant de la brigade des pompiers de Paris

10 mars 2023

Leçons d'agilité de la part d'un spécialiste de l'urgence

Les cookies Google Analytics
Ce site utilise des cookies de Google Analytics, ces cookies nous aident à identifier le contenu qui vous interesse le plus ainsi qu'à repérer certains dysfonctionnements. Vos données de navigations sur ce site sont envoyées à Google Inc