• La logistique, un impensé de la politique en France ?

    Mercredi 10 mars 2021 | 17h00 - 19h00 Séminaire Les Invités de l'École de Paris

    Avec les problèmes de masques, de tests et maintenant de vaccination, la crise de la Covid-19 a rappelé brutalement l’importance de la logistique. Plus qu’un problème lié à une impéritie du gouvernement actuel, il semble que la logistique ait été depuis longtemps l’impensé de la politique française, contrairement à ce qu’on peut observer en Angleterre, en Belgique et, bien sûr, en Allemagne. On semble se contenter souvent de la célèbre formule « L’intendance suivra ! », attribuée à de Gaulle ; à tort, car, en bon militaire, il savait que l’intendance était cruciale dans les stratégies militaires. Quelles sont les racines de ce mal ? Comment l’expliquer quand nous avons, par ailleurs, de puissants opérateurs privés de logistique et que la France est réputée pour sa grande distribution ? Et surtout, comment faire pour que la dimension logistique soit vraiment intégrée dans les décisions publiques ?

  • Saverglass : du verrier en faillite au leader mondial en trente ans

    Créée en 1897 dans la vallée de la Bresle, haut lieu historique de l’industrie du verre, la petite verrerie de Feuquières frôle la disparition pure et simple en 1984. Loïc Quentin de Gromard prend alors la tête de l’entreprise et fait le pari pertinent d’une stratégie reposant sur le développement du marché premium des vins et spiritueux. Grâce à une politique d’investissement audacieuse, il construit le leader mondial de la bouteille de luxe, disposant d’un effectif de 3 600 personnes réparties dans ses six usines de France, des Émirats arabes unis et du Mexique. Saverglass affichant une croissance annuelle de 10 % pendant trente années, rarissime dans l’industrie lourde, cela vaudra à son dirigeant d’être lauréat du Prix de l’Entrepreneur de l’année 2018.

  • Innovation décloisonnée : l'incarnation d'un virage stratégique

    Vendredi 13 novembre 2020 | 10h00 - 12h00 Séminaire Vie des affaires

    Comme d’autres grandes entreprises, ENGIE pratique l’innovation bottom-up depuis longtemps. Ses Trophées de l’innovation, qui se déroulent depuis trente-cinq ans, se sont récemment amplifiés. En collaboration avec d’autres entreprises, ils intègrent désormais des collaborateurs issus de tous les domaines du Groupe – pas seulement les professionnels de l’innovation – et venant de tous les pays. Cette forme d’innovation décloisonnée est davantage en phase avec le nouveau modèle “3D” prôné par le groupe : décarboné, digital et décentralisé. Cette communauté hétérogène bien vivante constitue un observatoire mondial de la transition énergétique et a fait émerger de nombreuses start-up, dont certaines ont été intégrées dans des business units après leur incubation. En alignant les aspirations de la société et celles des collaborateurs, ENGIE aurait-il trouvé la manière de libérer la puissance d’un grand groupe à travers la créativité collective, la diversité naturelle et la connaissance du terrain ?

Nos dernières parutions - Tout voir

Apix Analytics, de la paillasse à l’entreprise internationale


Pour passer d’une idée en laboratoire, d’une innovation de rupture à un vrai produit industriel répondant à des besoins identifiés, le cheminement est long, tortueux, jalonné d’intuitions, d’opportunités, de rencontres, de chances et de déconvenues, et le résultat final peut être très éloigné de l’idée originale. Philippe Andreucci, cofondateur de l’alliance entre le CEA-Leti et le California Institute of Technology, nous livre un retour d’expérience sur le passage d’une technologie amont franco-américaine à une entreprise exploitant ses applications (analyseurs de gaz miniaturisés pour l’industrie et l’environnement). Comment passe-t-on de l’effet Casimir à l’analyse multigaz ? Comment une coopération académique internationale sur les nanosytèmes peut-elle aboutir à la création d’une entreprise en France ? Quels sont les outils d’accompagnement utiles et les bonnes pratiques à amplifier, ou les pièges à éviter ?

Innovation décloisonnée : l'incarnation d'un virage stratégique


Comme d’autres grandes entreprises, ENGIE pratique l’innovation bottom-up depuis longtemps. Ses Trophées de l’innovation, qui se déroulent depuis trente-cinq ans, se sont récemment amplifiés. En collaboration avec d’autres entreprises, ils intègrent désormais des collaborateurs issus de tous les domaines du Groupe – pas seulement les professionnels de l’innovation – et venant de tous les pays. Cette forme d’innovation décloisonnée est davantage en phase avec le nouveau modèle “3D” prôné par le groupe : décarboné, digital et décentralisé. Cette communauté hétérogène bien vivante constitue un observatoire mondial de la transition énergétique et a fait émerger de nombreuses start-up, dont certaines ont été intégrées dans des business units après leur incubation. En alignant les aspirations de la société et celles des collaborateurs, ENGIE aurait-il trouvé la manière de libérer la puissance d’un grand groupe à travers la créativité collective, la diversité naturelle et la connaissance du terrain ?

Nos dernières parutions

Prochaines séances - Tout voir

La logistique, un impensé de la politique en France ?

Séminaire Les Invités de l'École de Paris


Par

  • Aurélien ROUQUET, Professeur de logistique et Supply Chain Management, NEOMA Business School, secrétaire général de l’Association Internationale de Recherche en Logistique et Supply Chain Management (AIRL-SCM)
  • François-Michel LAMBERT, Député, président de la commission nationale Logistique (2015-2019), auteur du rapport France Logistique 2025 (2016)
  • Laurent LIVOLSI, Maître de conférences HDR, directeur du CRET-LOG, responsable de la chaire Supply Chain Management & prestations de services logistiques, Aix-Marseille Université
Transformations numériques : les révélations de la saison 5

Séminaire Transformations numériques


Par

Aider les PME ambitieuses à devenir des ETI

Séminaire Aventures industrielles


Par

Transition énergétique : que peut-on attendre de l’État ?

Séminaire L'École de Paris vient chez vous


Par

  • Cécile DUFLOT, Directrice générale d’OXFAM France, ancienne ministre
  • Didier HOLLEAUX, Directeur général adjoint d’ENGIE
  • Didier HOUSSIN, Ancien président d’IFP Énergies nouvelles, ancien directeur des politiques et des technologies énergétiques durables à l’Agence internationale de l’énergie

Accéder à l'agenda

Le journal

Transcender la complexité

  • -

N°147 | Janvier / Février 2021

Consulter les anciens numéros

Ouvrages

Il suffisait de leur donner envie...

  • -

Par Patrick Negaret

Comment libérer les énergies dans une organisation publique hiérarchique et traditionnelle ? À travers la transformation de la CPAM des Yvelines (1200 salariés sur 15 sites) racontée de l’intérieur par celui qui l’a conduite, c’est une véritable leçon de mise en mouvement des organisations qui nous est donnée.

Soucieux que le personnel gagne en efficacité tout autant qu’en plaisir au travail, l’auteur a engagé un vaste chantier de libération des énergies avec comme ligne directrice l’autonomisation, la confiance ou encore la reconnaissance. Loin d’appliquer des dogmes managériaux, tels ceux de l’entreprise libérée, il prône une démarche de bon sens, pragmatique, partant du terrain et accordant le droit à l’erreur. Et les résultats sont là : diminution de l’absentéisme et du turnover, amélioration du service rendu aux assurés…

Ouvrages

Prise de parole

1813 orateurs sont intervenus depuis la création des séances de l'École de Paris. Voici un aperçu de nos prochains invités :

François-Michel LAMBERT

Député, président de la commission nationale Logistique (2015-2019), auteur du rapport France Logistique 2025 (2016)

10 mars 2021

La logistique, un impensé de la politique en France ?

Laurent LIVOLSI

Maître de conférences HDR, directeur du CRET-LOG, responsable de la chaire Supply Chain Management & prestations de services logistiques, Aix-Marseille Université

10 mars 2021

La logistique, un impensé de la politique en France ?

Aurélien ROUQUET

Professeur de logistique et Supply Chain Management, NEOMA Business School, secrétaire général de l’Association Internationale de Recherche en Logistique et Supply Chain Management (AIRL-SCM)

10 mars 2021

La logistique, un impensé de la politique en France ?

Christophe DESHAYES

DigitalMatters, animateur du séminaire Transformations numériques

15 mars 2021

Transformations numériques : les révélations de la saison 5

Jean-Valmy NICOLAS

Directeur général de Vespa Capital

16 mars 2021

Aider les PME ambitieuses à devenir des ETI

Les cookies Google Analytics
Ce site utilise des cookies de Google Analytics, ces cookies nous aident à identifier le contenu qui vous interesse le plus ainsi qu'à repérer certains dysfonctionnements. Vos données de navigations sur ce site sont envoyées à Google Inc