La finance peut-elle verdir le monde ?

Télécharger le compte rendu
Lire au format HTML

Luisa FLOREZ

Directrice des recherches en finance responsable, OFI Asset Management


Didier HOLLEAUX

Directeur général adjoint d’ENGIE


Nicolas MOTTIS

Professeur à l’École polytechnique, administrateur du FIR (Forum pour l’investissement responsable)

Séminaire L'École de Paris vient chez vous | lundi 13 juin 2022 - 17h00 - 19h00

Le monde de la finance se soucie du climat ! C’était encore impensable il y a quinze ans, malgré quelques précurseurs. Les pressions des clients, des autorités réglementaires, des associations militantes et les rapports de la conférence des parties (COP) ont changé les perspectives des investisseurs. Ils comprennent désormais les possibles conséquences du changement climatique sur leurs portefeuilles, voire se soucient des impacts de leurs investissements sur le climat. « Bonne nouvelle ! » dira-ton, mais est-ce vraiment le cas ? Tout serait simple si on savait distinguer les activités “vertes” des activités “brunes”, et surtout qualifier les “bonnes transitions”, alors que les frontières sont parfois floues et évolutives. Dès lors, comment la réglementation et les normes peuvent-elles favoriser des transitions intelligentes ?

Onzième séance des Grands débats École de Paris – ENGIE, organisés en partenariat avec ENGIE University et animés par Michel BERRY, fondateur de l'École de Paris du management.

La Transition énergétique

Le compte rendu de cette séance a été rédigé par :

Pascal LEFEBVRE

Les cookies Google Analytics
Ce site utilise des cookies de Google Analytics, ces cookies nous aident à identifier le contenu qui vous interesse le plus ainsi qu'à repérer certains dysfonctionnements. Vos données de navigations sur ce site sont envoyées à Google Inc