Jongler aux quatre vents, ou l’art de diriger un grand musée international


Michel DRAGUET

Directeur général des musées royaux des Beaux-Arts de Belgique

Séminaire Création | mardi 10 mars 2020 - 8h45 - 11h00

Ils s’appellent British Museum, L’Ermitage, Le Louvre… Ils imposent, depuis le mitan du XVIIIe siècle, leurs fières silhouettes au coeur des capitales européennes, écrins d’un patrimoine qu’ils préservent et exposent dans un culte au passé et à l’histoire. Les grands musées nationaux sont des symboles de permanence... Leur gestion est une toute autre histoire, à une époque où ils s’ouvrent aux quatre vents. Véhicules identitaires, ils sont des instruments au service d’une vision politique. Vecteurs d’attractivité, ils portent des enjeux de développement économique, social et culturel. Tournés vers la conservation, ils sont confrontés aux évolutions sociétales qui questionnent leur rôle, à l’ère du numérique, au temps des débats de société sur la place des femmes, la restitution du patrimoine, l’éthique du financement privé… Diriger un musée, c’est jongler avec une collection et le monde, le passé et l’avenir, le temps long et le temps court.

Photo : © Philippe van Gelooven

Le compte rendu de ce séminaire a été rédigé par :

Sophie JACOLIN

Les cookies Google Analytics
Ce site utilise des cookies de Google Analytics, ces cookies nous aident à identifier le contenu qui vous interesse le plus ainsi qu'à repérer certains dysfonctionnements. Vos données de navigations sur ce site sont envoyées à Google Inc