L’étonnante résurrection de l’entreprise BOHIN

En rachetant une entreprise familiale déclinante, Bohin, dont il est le directeur commercial, Didier Vrac débute une aventure peu banale : après avoir déplacé le siège social parisien dans l'usine de Normandie, il conquiert le marché du patchwork américain. Puis il devient pionnier du tourisme industriel en créant dans l'usine un musée de l'aiguille, où les ouvriers présentent avec fierté leurs savoir-faire aux visiteurs...

Interview de Didier Vrac, ancien président de BOHIN, réalisée dans le cadre du séminaire Aventures industrielles, coorganisé par l'École de Paris du management, La Fabrique de l'industrie et l'UIMM.

Plus de détails sur la séance : L'étonnante résurrection de l'entreprise BOHIN

Les cookies Google Analytics
Ce site utilise des cookies de Google Analytics, ces cookies nous aident à identifier le contenu qui vous interesse le plus ainsi qu'à repérer certains dysfonctionnements. Vos données de navigations sur ce site sont envoyées à Google Inc