Quand la chasse aux bâtons épuise les policiers


Dominique PECAUD

Directeur de l'Institut de l'Homme et de la Technologie, École polytechnique de l'université de Nantes

Séminaire Entrepreneurs, villes et territoires | mercredi 6 février 2013 - 10h - 12h

Les policiers n’échappent pas aux règles du nouveau management public. Désormais, ces acteurs de sécurité sont évalués selon des critères simples (quantitatifs) et lisibles pour le plus grand nombre. Ce qui pouvait se “tricoter” au niveau local entre la population et la police devient suspect et inefficace. La logique instrumentale renforce la division du travail social local et rend difficile la cohabitation entre les politiques de prévention, de contrôle, de répression… au détriment de l’efficacité à long terme. L’observation fine des pratiques montre comment l’identité professionnelle des policiers entre en crise en essayant de concilier l’obéissance aux ordres et la critique, l’interprétation ou la transgression des objectifs qui justifient des injonctions mécaniques définies hors de tout contexte spatial ou temporel, afin de préserver ce qui donne sens à leur travail.

Le compte rendu de ce séminaire a été rédigé par :

Sophie JACOLIN

Les cookies Google Analytics
Ce site utilise des cookies de Google Analytics, ces cookies nous aident à identifier le contenu qui vous interesse le plus ainsi qu'à repérer certains dysfonctionnements. Vos données de navigations sur ce site sont envoyées à Google Inc