Le palmarès des écoles : un outil de normalisation des diplômes ?

Télécharger le compte rendu

Default speaker image

Patrick FAUCONNIER

Journaliste au Nouvel Observateur et à Challenges

Séminaire Enseignement de la gestion (Gresup) | mardi 20 juin 2000

La publication chaque année du palmarès des grandes écoles de commerce suscite des réactions chez les évalués allant de la fierté des progrès accomplis, à l’indignation voire la colère lorsqu’ils sont rétrogradés. Patrick Fauconnier explique comment la réussite de ce type de classement repose sur la demande des familles et des étudiants de voir leurs investissements en formation mieux garantis. Le débat a montré que le travail de journaliste, dès lors qu’il affiche des critères d’évaluation clairs et qu’il satisfait aux règles déontologiques de la profession, fournit un guide très utile, aux étudiants mais aussi aux écoles elles-mêmes. Pour autant, est-ce bien le rôle d’un journaliste de pallier l’absence de coordination des écoles ou d’une intervention d’une instance de régulation ? Est-ce bien son rôle de définir des critères d’évaluation et de mener un travail de comparaison d’un ensemble d’institutions de formation ?

Le compte rendu de ce séminaire a été rédigé par :

Éric GODELIER

Les cookies Google Analytics
Ce site utilise des cookies de Google Analytics, ces cookies nous aident à identifier le contenu qui vous interesse le plus ainsi qu'à repérer certains dysfonctionnements. Vos données de navigations sur ce site sont envoyées à Google Inc