Quand la ville danse, les édiles s'émeuvent


Default speaker image

Aurélien LORGNIER

Auteur et acteur de théâtre d’entreprise

Séminaire Vies collectives | jeudi 24 février 2000

Une compagnie dramatique de la banlieue parisienne décide d’investir, par le théâtre, des quartiers qui n’ont pas coutume de l’accueillir. Son but : aller au-devant d’un public nouveau pour lui faire découvrir un loisir qu’il n’a pas l’habitude de pratiquer. Il s’agit de lui proposer en plein air et gratuitement une véritable pièce de théâtre. La compagnie choisit Macbett de Ionesco, farce moderne sur l’ambition politique et le sens du pouvoir. L’engouement des acteurs locaux pour le projet entraîne une étonnante dynamique festive. Plusieurs voient dans leur implication une occasion de s’ouvrir sur leur voisinage. Mais l’enthousiasme des uns s’accompagne des réticences et de la fébrilité des autres. N’y a-t-il pas de danger à s’ouvrir trop largement ? Ne va-t-on pas tenter de récupérer politiquement les efforts ? La pièce ne va-t-elle pas attiser la violence des jeunes ? Aurélien Lorgnier, l’initiateur du projet, nous conte les péripéties de cette aventure socioculturelle. Un cas d’école.

Le compte rendu de ce séminaire a été rédigé par :

Loïc VIEILLARD-BARON

Les cookies Google Analytics
Ce site utilise des cookies de Google Analytics, ces cookies nous aident à identifier le contenu qui vous interesse le plus ainsi qu'à repérer certains dysfonctionnements. Vos données de navigations sur ce site sont envoyées à Google Inc