Comment l’association HOP combat l’obsolescence programmée


Laetitia VASSEUR

Cofondatrice et déléguée générale de l’association HOP (Halte à l’obsolescence programmée)

Séminaire Économie et sens | mercredi 7 décembre 2022 - 9h30 - 12h00 | Mines Paris (60, boulevard Saint-Michel - Paris)

Participation en visioconférence possible.

Attention, horaires inhabituels.

Après s’être impliquée, en tant que collaboratrice parlementaire, dans la préparation de la loi de 2015 faisant de l’obsolescence programmée un délit, Laetitia Vasseur crée l’association HOP (Halte à l’obsolescence programmée) pour aider à traduire dans les faits les intentions qui ont présidé au vote de cette loi. HOP fait rapidement flèche de tout bois : lancement d’un manifeste, mobilisation d’experts, publication d'enquêtes, réalisation de nombreux supports pédagogiques, lancement d’actions en justice contre Apple – condamné à verser 25 millions d’euros pour pratique commerciale trompeuse par omission sur un cas d'obsolescence logicielle –, Epson, Amazon, ou encore Microsoft. Pour cela, elle a dû développer des capacités d’étude et d’expertise, car il n’est pas facile de prouver le délit d’obsolescence programmée. Avec 620 adhérents, 20 bénévoles et une communauté de 60 000 membres, HOP est devenue un acteur qui compte. Laetitia Vasseur expliquera la démarche de l’association, ses enjeux, ses ambitions et sa vision de la sobriété.

L'Économie circulaire

En partenariat avec :

Arrêt des inscriptions le mardi 6 décembre 2022 à 15h00

Entreprises : Gratuit - Individuel : Gratuit - Sponsor : Gratuit - Tarif étudiant : Gratuit
Les cookies Google Analytics
Ce site utilise des cookies de Google Analytics, ces cookies nous aident à identifier le contenu qui vous interesse le plus ainsi qu'à repérer certains dysfonctionnements. Vos données de navigations sur ce site sont envoyées à Google Inc