La Fondation Grameen Crédit Agricole et la finance inclusive


Éric CAMPOS

Délégué général de la Fondation Grameen Crédit Agricole

Séminaire Économie et sens | mercredi 8 janvier 2020 - 9h00 - 11h30

Le prix Nobel de la paix décerné à Muhammad Yunus a popularisé la microfinance, et ses acteurs et institutions se sont multipliés dans le monde, avec du bon et du moins bon. La microfinance est souvent la seule alternative aux usuriers pour financer de petites activités génératrices de revenus, mais faute de subvention pour équilibrer leur coût d’exploitation, les institutions proposent des financements assortis de taux d’intérêt souvent élevés. Pour garantir la réussite de ces petites activités, la qualité de l’accompagnement peut être décisive. Comment développer l’impact social et environnemental de la microfinance en évitant d’adopter une approche trop mercantile ou, à l’inverse, trop philanthropique sans intégrer la question de la durabilité de l’ensemble ? La Fondation Grameen Crédit Agricole s’est engagée dans ce domaine avec des moyens importants. Comment a-t-elle trouvé sa voie et quelle vision a-t-elle aujourd’hui de l’avenir de la finance inclusive ?

Séance organisée en collaboration avec le Collège des Bernardins.

Le compte rendu de ce séminaire a été rédigé par :

François BOISIVON

Les cookies Google Analytics
Ce site utilise des cookies de Google Analytics, ces cookies nous aident à identifier le contenu qui vous interesse le plus ainsi qu'à repérer certains dysfonctionnements. Vos données de navigations sur ce site sont envoyées à Google Inc