Open labs : quelles pratiques et quels changements en France ?


Nadège BOUQUIN

Directrice adjointe de FutuRIS, ANRT (Association nationale de la recherche technologique)


Bernard SAHUT

Responsable du réseau StelLab, PSA Peugeot Citroën


David W. VERSAILLES

Professeur à Paris School of Business, codirecteur de la chaire newPIC (new Practices for Innovation and Creativity)

Séminaire Management de l'innovation | vendredi 15 avril 2016 - 8h45 - 10h45

Face à des pratiques d’innovation jugées insuffisamment réactives et disruptives, les entreprises, mais aussi les institutions publiques (universités, écoles‚ hôpitaux‚ musées…)‚ les associations et les collectivités locales sont de plus en plus nombreuses à se lancer dans l’aventure des open labs. Il en résulte un foisonnement de fablabs‚ living labsideas labs, hackerspacesmakerspaces ou autres TechShops. Créées en marge de la structure, ces cellules sont autorisées à s’abstraire des règles et à laisser libre cours à leur inventivité afin de tracer des voies de développement résolument innovantes. Elles sont aussi censées impulser de nouvelles méthodes de créativité auprès du personnel de l’entreprise qui les porte. Comment cohabitent ces deux logiques ? L’approche atypique des open labs est-elle susceptible de transformer les pratiques de gestion de l’innovation dans les organisations traditionnelles ?

Le compte rendu de ce séminaire a été rédigé par :

Sophie JACOLIN

Les cookies Google Analytics
Ce site utilise des cookies de Google Analytics, ces cookies nous aident à identifier le contenu qui vous interesse le plus ainsi qu'à repérer certains dysfonctionnements. Vos données de navigations sur ce site sont envoyées à Google Inc